Le président Condé lance les travaux du séminaire technique de l’IAER à Conakry

Le président Condé  lance les travaux du séminaire technique de l’IAER à Conakry
0 commentaires, 2 - 3 - 2017, by admin

Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a présidé, jeudi, 02 mars 2017, à Conakry, l’ouverture d’un séminaire technique entre les différentes parties prenantes de l’Initiative de l’Afrique sur les Energies Renouvelables (IAER), a suivi l’AGP.

Cette rencontre, qui se tiendra du 02 au 03 mars, regroupe des représentants des Etats membres de l’Union Africaine (UA), du groupe de dix (10) partenaires internationaux de l’IAER, composé des pays du G7, rejoints par l’Union Européenne (UE), la Suède et les Pays-Bas.

Ce séminaire technique devra tout particulièrement répondre à plusieurs questions, notamment «Comment assurer une appropriation adéquate et une compréhension globale commune de l’IAER et de ses modalités opérationnelles ; Quelle sera la valeur ajoutée du Fonds Spécial de l’IAER et les facteurs qui contribueront à son plein succès ; Quelle est la nature des engagements individuels actuels de chaque partenaire et comment assurer que ceux-ci intègrent et utilisent le cadre et le plan d’actions de l’IAER pour orienter et diriger leurs actions, en vue de permettre à l’Afrique d’être un leadership effectif dans la priorisation des financements et garantir une plus value certaine des interventions».

Egalement, «Comment renforcer la communication, la coordination et la synergie entre les partenaires et l’unité de gestion indépendante pour une mise en œuvre conjointe, efficiente et efficace».

Dans son discours d’ouverture des travaux, le président de la République, Pr Alpha Condé a indiqué, que l’Initiative de l’Afrique sur les Energies Renouvelables (IAER), lancée par les chefs d’Etat africains à la COP21, à Paris, en décembre 2015, vise à déployer au moins 10 Gigawatts (GW) de capacités nouvelles et additionnelles d’énergies renouvelables d’ici 2020, et au moins 300 GW de capacités nouvelles et supplémentaires d’ici 2030.

«Vous conviendrez avec moi, que la réalisation des objectifs fixés nécessite la mobilisation de ressources financières substantielles.

Dès son lancement à Paris, un groupe de dix partenaires internationaux, s’est engagé à mobiliser au moins 10 milliards de dollars américains de 2015 à 2020 dans une déclaration conjointe à l’appui de l’IAER.

Je vous avoue que je suis fier et heureux de l’immense soutien qu’a reçu l’IAER jusqu’à présent, mais après le soutien, nous devons passer à la réalisation concrète des engagements de chacun.

Nous attendons au terme des travaux, des propositions et recommandations concrètes susceptibles de faire l’objet de décisions lors de la seconde session du Conseil d’Administration (CA) de l’IAER, qui se tiendra ici même à Conakry le 04 mars 2017» a déclaré le chef de l’Etat guinéen.

AGP

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER