Salon de livre de Paris: l'ambassadeur Amara Camara dans les stands guinéens

Salon de livre de Paris: l'ambassadeur Amara Camara dans les stands guinéens
0 commentaires, 29 - 3 - 2017, by admin

Pendant la fête du livre à Paris qui a fermé ses portes le lundi, 27 mars, l’Ambassadeur de Guinée en France, son excellence, Amara Camara a effectué une visite dans les stands de Guinée, sis au pavillon des lettres d’Afrique, à la Porte de Versailles, a-t-on constaté.
Objectif, c’est aider à la mobilisation et à la communication sur l’événement ‘’Conakry, capitale mondiale du livre 2017’’. Pour lui, il est important d’effectuer le déplacement pour encourager les efforts fournis par son gouvernement ainsi que Sansy Kaba Diakité et son équipe du Commissariat de ‘’Conakry, capitale mondiale du livre’’, qui en sont les meneurs.
Convaincu des avantages de ce projet, M. Amara Camara, en sa qualité de premier représentant de l’Etat guinéen sur le sol français, a mené d’importantes démarches diplomatiques afin de permettre de vivre cette aventure historique en Guinée, le pays qui a vu naître des fondateurs de la littérature africaine tels que Fodéba Keïta, Camara Laye. Aujourd’hui, il ne cache pas ses sentiments de joie et de fierté vis-à-vis à cet événement d’ampleur mondiale qui sera abrité par la capitale guinéenne dès le 23 avril prochain.
Autour des deux stands dont dispose la Guinée, il a également pris connaissance des ouvrages guinéens ainsi que certains auteurs qui ont bien voulu effectué le déplacement sur Paris. Sans oublier les représentants du ministère de la Culture et du Gouvernorat de la ville de Conakry avec lesquels, ils ont parlé des enjeux de l’événement littéraire mondial ‘’Conakry, capitale mondiale du livre 2017’’.

Une fierté qui est sur les lèvres des Guinéens et pour lequel, chacun doit se lever, agir de la plus belle des manières, quel que soit le domaine pour réussir cet événement qui rendra à la Guinée, sa place d’honneur parmi le Conseil des Nations.
Source: guineenews

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER