Le général Konaté répond à Cheikh Sakho: " je n'irai nulle part si ce n'est pas à la CPI"

Le général Konaté répond à Cheikh Sakho:
0 commentaires, 31 - 3 - 2017, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
La réaction du " Tigre" ne s'est pas faite attendre. Quelques heures après la sortie du garde de sceaux qui annonce son intention de faire auditionner le général Sékouba Konaté sur l'affaire des tueries du 28 septembre, l'ancien président de la transition contre-attaque, lâche ses coups et mitraille le ministre de la justice du gouvernement Youla. Pour l'ancien " tout-puissant" ministre de la défense nationale au moment des faits, il est hors de question de coopérer avec la justice guinéenne, pas du tout crédible aux yeux du véritable auteur du Coup de Force de décembre 2008.
" A cause de lui ( Cheikh Sacko ndlr), je ne fais pas confiance à la justice guinéenne. Si ce n'est pas à la Cour Pénale Internationale, je n'irai nulle part. Il faut qu'il le comprenne une fois pour toute. Je n'accepterai jamais d'être entendu par un juge Guinéen. C'est clair. Je suis prêt à répondre à la CPI à n'importe quel moment", riposte, avec fermeté, à nouvelledeguinee.com, l'ancien président de la transition.
" Je connais bien ce monsieur ( Cheik Sako ndlr ). On a vécu ensemble à Montpellier. A cause de lui, la justice guinéenne a perdu le peu de crédibilité qui lui restait. Donc, si ce n'est pas à la Cour Pénale Internationale, je n'irai nulle part. Je dis bien: nulle part. Il faut que cela soit clair pour lui", poursuit le généralissime " El Tigre".
Jeudi, le garde des sceaux a invité l'ancien président de la transition guinéenne à se mettre à la disposition de la justice guinéenne pour donner sa version de faits sur les massacres du 28 septembre. Une sortie qui a provoqué l'ire du " Tigre". Car l'ancien homme fort de Conakry exclut toute collaboration avec la justice locale.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER