Pourquoi vouloir à tout prix, abattre le baobab KPC? ( Opinion )

 Pourquoi vouloir à tout prix, abattre le baobab KPC?  ( Opinion )
0 commentaires, 1 - 4 - 2017, by admin

Par Sita Camara
Il n' y a pas plus fou que celui qui tente d’abattre l’imbattable et de salir l’insalissable. Encore moins, rien n’est plus machiavélique et satanique que de tenter d’éteindre une lumière projetée par le tout puissant Allah, le Miséricordieux. Kerfalla Camara-KPC ressemble à un grand baobab au beau milieu du village. Et qui pour l’abattre ?
On entend parler dans les autres pays du monde, des grands entrepreneurs comme Richard Branson, Elon Musk, Bill Gates, Jeff Bezos, Tony Hsies, Steve Wozniak, Vincent Bolloré etc…. Des chefs d’entreprises qui font nourrir des milliers et des milliers de bouches à travers le monde. En Guinée, qu’il plaise à ceux-là qui ne veulent pas du tout entendre que Kefralla Camara-KPC reste et demeure, le pain béni et l’espoir de tout un pays. Véritable aspirateur du grand chômage et galvaniseur de la machine de développement économique de la Guinée. Pourquoi donc, ne souffrez-vous pas de le voir briller par les étincelles de son courage et sa persévérance.
KPC victime de sa fortune obtenue à la sueur de son front…

La fortune de KPC vient de très loin. Il a réussi à lier son rêve à la réalité. Est-ce un miracle ou la chance au bout de l’effort ? Une question qui trouve satisfaction dans l’histoire d’un fils qui a cherché même au risque de sa vie, la bénédiction de ses parents.
Il s’est fait connaitre par le travail grâce à son génie créateur. L’argent qu’il gagne n’est donc pas à gaspiller ou jeter par la fenêtre. Il faut alors que les détracteurs de l’homme le sachent bien. L’homme d’affaire ne va pas se laisser avoir par des plaisantins et des escrocs en quête de l’argent facile.
KPC, un modèle…
L’ambition qui anime ce jeune entrepreneur est de contribuer activement au développement de la Guinée et du continent africain. Une vision qui lui a valu la confiance des décideurs de son pays et celle de ses partenaires internationaux.
Sacré l’Oscar des Oscars au Conseil International des Managers Africains (CIMA) en 2014 à Paris, le PDG du groupe Guicopres, vient aussi de s’inscrire à Genève, sur la page d’or des grands entrepreneurs reconnus à travers le monde. Ce qui stipule que KPC rentre de plein pied, dans le cercle des valeurs sûres de l’entreprenariat mondial.

Qui veut la peau de KPC ?
Réussi par son courage, victime de sa générosité et aujourd’hui, confronté aux balles des détracteurs, Kerfalla Camara l’invincible, doit alors savoir raison garder. Car, en Guinée, on aime couper le blé en herbe. Mais KPC, lui, ne se reproche de rien. Une telle retenue met en lumière les fragilités et la conspiration mal montée par ses ennemis. Qui peut ignorer l’existence du soleil en pleine 14 heures ?

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER