Preuves accablantes des casseroles sales de Super V ( documents )

Preuves accablantes des casseroles sales de Super V ( documents )
0 commentaires, 31 - 8 - 2017, by admin

Par Amadou Diouldé Diallo à Conakry
Voici les documents qui attestent une fois de plus de la fausseté de Super V. Des fausses pièces comptables de 2014 payées en 2017 sans aucune trace dans les livres comptables de la Fédération. Mieux, la lettre émise est sur une fausse entête de la Fédération. Pire, les documents font mention d'une lettre d'invitation de la CAF dont on ne voit pas la copie. Sur toute la ligne, c' est un détournement de deniers publics qui méritent des poursuites judiciaires tant de la part de la justice guinéenne que de la FIFA.
Au regard des faits précédents, dont celui des timbres pour permis de conduire qui avaient poussé le général Lansana Conté à le mettre en prison, prouvent à suffisance que Salifou Camara est un récidiviste que l'audit commandité par la FIFA pourrait épingler les jours à venir.
Naturellement que Salifou Camara bénéficie de larges soutiens jusqu'à la présidence de la république et des complices au Ministère du Budget. Les preuves sont accablantes et interpellent tous ceux qui se servent du sport au lieu de le servir. Le Ministère des Sports de la Culture et du Patrimoine Historique, dont la Fédération Guinéenne de Football est un organe délégataire, doit de toute urgence porter plainte contre Salifou Camara pour faux et usage de faux.
Mieux vaut tard que jamais. Antonio Souaré a pris les rennes de notre football pour le servir avec dévouement et rigueur, en mettant sa main à la poche au nom de la passion et du patriotisme. Les premières moissons sont déjà abondantes et des lendemains chantant se dessinent à l'horizon. Nouvelledeguinee vous propose en exclusivité les preuves évidentes des affaires de l'ancien président de la FEGUIFOOT, Salifou Camara, alias Super V.

Amadou Diouldé Diallo, chef Département Médias de la Fédération Guinéenne de Football







0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER