Quand le général Konaté avait refusé de déloger les occupants de la Cité des fonctionnaires

Quand le général Konaté avait refusé de déloger les occupants de la Cité des fonctionnaires
0 commentaires, 16 - 2 - 2018, by admin

Par Mohamed Camara
C'est un vieux dossier qui est en train de créer des tensios et de pourrir la situation entre les occupants, depuis plusieurs décennies, de la Cité des Fonctionnaires, et l'exécutif guinéen, a constaté nouvelledeguinee.com
La dernière fois que ce dossier est sorti des tiroirs, c'était en 2010, pendant la transition. Contrairement à la décision de l'actuel gouvernement, l'ancien président de la transition avait refusé de mettre des gens dans la rue. D'après l'un des porte-paroles des résidants de la Cité des Fonctionnaire à Matam, le général Konaté avait dit que sa mission, c'était de mettre en place la démocratie et non de déloger de pauvres personness, en leur privant de leurs toits. " El Tigre" n'aimait pas du tout voir ses compatriotes dormir à la belle étoile, chez eux, à Conakry.
" Ils vont nous trouver ici. Nous n'allons partir nulle part. En 2010, Sékouba Konaté était président de la transition. Lui, il n'était pas rentré dans ces problèmes. Il nous avait laissé tranquille. Mais, ceux qui veulent nous jeter dans la rue nous trouveront ici", menace-t-il.
Le ministère de la ville et de l'aménagement du territoire menace de déloger manu-militari les 75 familles de la Cité des Fonctionnaires, sise dans la commune de Matam. Ibrahima Fofana somme les occupants de libérer les lieux sous une semaine. Un ultimatum qui ne fait ni chaud, ni froid aux occcupants. Ces derniers, par contre, qui ont récemment pris d'assaut la direction générale du Patrimoine Bâti Public, sont plus déterminés que jamais à tenir tête à l'ancien controversé ministre de l'enseignement.
A suivre !

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER