Elections communales en Guinée : la Société Civile condamne le travail des CACV pendant la centralisation des résultats du vote

Elections communales en Guinée : la Société Civile condamne le travail des CACV pendant la centralisation des résultats du vote
0 commentaires, 20 - 2 - 2018, by admin

Dans le cadre de l’observation des élections locales du 04 février 2018 en République de Guinée, le Conseil National des Organisations de la Société Civile pour la Démocratie et le Développement de la Guinée (CNOSC-DDG) a, dans une déclaration rendue publique lundi, 19 février 2018, à Conakry, condamné le travail des Commissions Administratives de Centralisation des Votes (CACV) dirigées par des magistrats, rapporte l’AGP.
Au niveau de ces CACV, le CNOSC-DDG dit déploré «le mauvais travail des magistrats pour les résultats des élections du 04 février dernier et constate, avec regret, que certaines CACV ont écarté plusieurs Procès Verbaux (PV) des Bureaux de Vote (BV) qui ne devaient pas être écartés ou annulés».
Pour le CNOSC-DDG, «pour la consolidation de la paix et la prévention des conflits en Guinée, ces magistrats doivent donner des raisons explicites aux citoyens.
A la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), de donner de larges informations à la population».
Le président du CNOSC-DDG, Salmana Diallo a fait savoir à l’occasion, que sa structure présentera un rapport final d’observation de ces élections.

AGP

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER