Stage du Horoya AC à Yorokoguia: " nous progressons lentement, mais sûrement", dixit Lamine N'Diaye

Stage du Horoya AC à Yorokoguia:
0 commentaires, 13 - 9 - 0, by admin

Après un mois d’entraînement et un stage, le coach Lamine NDIAYE apprécie le comportement global de son groupe. Dans le but d’aborder la campagne africaine et le championnat national en confiance, le technicien franco-sénégalais du Horoya AC avait souhaité reprendre très tôt les entraînements et les clôturer par un stage au Centre Antonio Souaré de Yorokoguia.
Plutôt satisfait de la qualité de son implication aux commandes d’un groupe de jeunes aux ambitions différentes, il nous a livré ses réflexions.
Bonjour coach, après quelques jours de stage au Centre des Sports et des Loisirs de Yorokoguia que faut-il retenir ??
On est sur la continuité du travail qu’on a commencé à Conakry. Ça fait plus d’un mois qu’on a repris les entraînements et on a aussi moins d’un mois pour commencer les compétitions. Disons que nous progressons lentement mais sûrement.
Le travail de l’effectif vous satisfait ?
Nous travaillons bien, il n y a pas de feu à la demeure. Nous ne sommes pas dans l’urgence. On travaille progressivement, et il y a beaucoup d’enthousiasme. Les dirigeants aussi sont très attentifs à tout ce qu’on fait. Pour les joueurs ce n’est pas facile, mais c’est un passage obligé pour être compétitif quand les compétitions démarreront.
Des matchs amicaux au programme ?
Il faut savoir que les oppositions internes que nous faisons sont souvent plus difficiles que les matchs amicaux. Mais qu’à cela ne tienne nous entrons dans cette phase petit à petit. Nous livrerons bientôt deux matchs dans la mesure le groupe sera divisé en deux équipes.
Votre regard extérieur sur les autres clubs guinéens engagés dans les compétitions africaines, qui jouerons sur un seul match chez l’adversaire ?
Je trouve tout simplement injuste que tout se joue sur un seul match. La CAF aurait pu demander à Wakrya s’il pouvait se déplacer ailleurs pour recevoir ses matchs. C’était sans doute faisable mais décider de faire un seul match chez l’adversaire, c’est vraiment pénalisant (... )

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER